Bonjour ami(e)s fumeurs,
Aujourd’hui nous allons construire un fumoir en bois afin de pouvoir fumer nos viandes, poissons et fromages, si vous avez d’autres idées n’hésitez pas à nous les faire parvenir

Le matériel

La fabrication

Tout d’abord, déterminez les dimensions de votre fumoir, chacun le sien, selon sa place, son endroit et son envie de le fabriquer, le nôtre mesure L : 580 mm x l : 520 mm x H : 1560 mm.

 

 

 

 

 

 

La box du haut, la partie « fumée » en elle même mesure 1060 mm et la box du bas, la parie « combustion » mesure 500 mm de haut, ça fait déjà un beau fumoir.

 

 

 

 

 

 

Commencez par placer vos 4x pieds/poteaux (les tasseaux 40×40) en les fixant, avec des vis, les uns aux autres, ce sera l’armature, puis visez les 4x roulettes aux pieds.

 

 

 

 

 

 

Ensuite placez et vissez vos barres de fixations/renforts pour vos futures grilles sur les 2x côtés et sur le fond.

 

 

 

 

Coupez vos planchettes de frisettes ou de lames de volets bois et vissez les à l’armature et au plafond en les laissant légerment dépasser sur les 4x côtés.

 

 

 

 

 

 

Découpez vos planches de palettes pour les « planchés » bas des box mais ne les fixez pas, comme cela vous aurez la possibilité de moduler votre fumoir.

 

 

 

 

 

 

Pour terminer, prenez les mesure de vos 2x portes et débitez les. Si vous les fabriquez en frisette ou lames de volets, prenez soins d’y ajouter un double « Z » avec de petits tasseaux, 20×10 par exemple, au verso. Si vous les fabriquer en planches OSB, comme la nôtre, celle de la box du bas, ce ne sera pas nécessaire. posez vos pentures anglaises, charnières et fermoir et le tour est joué.

 

 

 

 

Il ne vous reste plus qu’à tasser la sciure dans vos escargots, générateurs de fumées à l’endroit que vous souhaitez, soit dans la box du bas, soit en bas de la box du haut

 

 

 

 

 

 

/!\ Attention /!\, placez un lèche frites sous vos générateurs de fumées, pour éviter que ces derniers ne soient en contact direct avec votre planché bois, /!\ attention /!\ çà pourrait prendre feu, et sur le « planché » de la box du haut pour ne pas que les graisses, s’il y en a, éteignent votre combustion.

 

 

 

Maintenant vous êtes prêts à fumer vos viandes, poissons et fromages. Garder toujours un œil sur votre fumoir.
Si vous avez besoin d’aide ou de plus de détails, n’hésitez pas à nous contacter.
Bonne fumaison

32 thoughts on “Comment fabriquer un fumoir ?”

    1. Bonjour Przysiezna
      J’avais un doute également, pour ceux qui fume à chaud je suis d’accord par contre nous fumons à froid, donc nous ne dépassons pas les 20 à 30°C maxi.
      Il y en a qui fume dans des frigo (plastique …) et d’autres dans d’anciens vestiaires (peintures…) et il n’y a pas de souci je pense, tant que nous ne dépassons pas les 20 à 30°C.

  1. Bonjour, Merci pour ce tuto. Je vois l arrivée d air sur l avant de la chambre de combustion. Ou se situe la sortie?
    Avez vous aussi une photo exemple de comment vous placer les produits à l interieur. Merci

          1. oui je l ai fait et c est top.
            Mais je passe souvent difficilement les 20 degrés dans mon fumoir. Ca fume mais la température monte pas trop quand la température est sous les 15 degre.
            J ai peut être un peu de fuite aussi qu il faudrait que je ferme afin de réguler mon flux d air uniquement avec mes aérateurs. Un conseil?
            Mais je ne suis pas mecontent de mes premiers canard et truites.

          2. normal que vous ne dépassiez pas les 20°C, c’est un fumoir à froid.
            Pour fumer à chaud, il vous faut un foyer avec des braises, mais attention de ne pas mettre le feu à votre fumoir, surtout s’il est en bois. /!\ également à votre maison /!\

  2. Bonjour et merci pour ce poste très intéressant
    Je viens de terminer mon fumoir
    Il ce situe sous ma dalle de barbecue avec une paroie en bois ainsi qu une porte bois
    Les 2 autres partie de celui ci son en moelon
    Sur une ou 2 jonctions j’ai des fuites de fumée
    Que puis je utiliser sur l extérieur pour y colmater ..colle chaude..???
    Merci pour votre aide précieuse ..la je pêche ..

      1. Bonjour,
        ???, la porte est très écartée du châssis …
        Vous pourriez peut être essayer avec un joint feutre ou silicone, mais il va être très épais, au pire essayez de réajuster votre porte à votre châssis si possible.
        Peut être quelqu’un aurait-il une autre solution ?

    1. Bonjour,
      si vous récupérez le bois comme je l’ai fais, le prix de revient avoisine les 25/30€ pour les aérations, charnières, roulettes, thermomètre et serpentin.
      Cordialement.

  3. Bonjour,
    J’aimerai savoir si la fumée qui sort du fumoir est importante ? Car je souhaite l’installer sur un balcon et j’ai de bons rapports avec mes voisins et j’aimerai les conserver 😀.
    Merci d’avance

    1. Bonsoir,
      pas de souci pour la fumée, c’est vraiment minime.
      Je pense que vous garderez de bons rapports avec vos voisins, d’autant plus que l’odeur n’est pas du tout désagréable.
      Dites nous en plus quand vous aurez tout installé,
      bonne fumaison.

  4. Bonjour,

    Le principe est bon, ensuite chacun fait comme il veut ou peut.

    Mais quelques petites choses que j’aimerais ajouter.
    On peut fumer « pendu » (crochets) ou à plat (grilles).
    Or, outre la hauteur qui donnera sa capacité à votre fumoir, la largeur est importante et si vous faite de la récupe, commencez par trouvez vos grilles, ça déterminera la largeur et la profondeur intérieures de votre fumoir sachant qu’en profondeur il faut laisser environ 5 cm devant et 5 cm derrière pour un bonne dispersion de la fumée.
    Les grilles sont facilement récupérables, comme les lèches-frites sur des gazières (déchèteries, encombrants, Emmaüs, recycleries…).
    En ce qui concerne la taille et c’est juste pour tenter le coup, inutile de faire un truc de 2 m de haut, un petit de 50/60 cm utile est amplement suffisant pour se faire la main, goûter sa production, noter les temps et la température. Je dis ça car j’en ai vu charger des monstres de 15 kg dont même les chiens ne voulaient pas…
    Il suffira d’ajuster vos temps lors de la construction d’un modèle plus gros. Vous aurez quasiment déjà tout le matériel à part le bois…

    Second truc très important, vérifier qu’il n’y a pas d’insecte avant de mettre en route et pour éviter toute intrusion en cours de fumage, achetez de la moustiquaire en acier et la poser entre les aérateur et le bois.

    Ensuite, je recommanderai un générateur de fumée dans ce goût là : https://www.fumoir.net/accessoires-fumoir/226-generateur-de-fumee-froide-n3.html

    Maintenant et personnellement, le dernier que j’ai fait avait une partie feu en briques réfractaires avec possibilité de fumer à froid avec celui en bois et à chaud avec celui en tôle, ainsi, deux poignées suffisent pour les transporter.
    Il y a aussi la solution de les mettre sous un appenti…

    J’espère que je n’ai pas été trop long et vous souhaite une bonne construction et de bonnes fumaisons…

    1. Bonjour
      Oui, tout est dit, chacun fait comme il veut mais :
      – pas obligé de fabriquer selon les dimensions de grilles (elles peuvent êtres découpées) mais c’est une bonne idée
      – un fumoir de 50/60cm n’est pas tres utile pour de grosses pièces comme les jambons.
      – nous aurions un suggestion bien moins coûteuse pour le generateur, 4.95€ au lieu de 52.80€, à l’adresse suivante :
      https://a.aliexpress.com/_BT5tEF
      Bonnes fumaisons.

    1. Bonjour

      Non, la partie où se situe l’escargot peut être plus basse que sur la photo.
      Par contre plus la partie est haute, plus c’est pratique pour allumer et/ou placer l’escargot.

      Bonne fabrication.
      L’équipe F.T.S M.

Répondre à mattelin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *